-20% SUR LA DÉCO DE NOËL SANS MINIMUM D'ACHAT AVEC LE CODE DECO

FR/FR
FR/FR

Tondeuse et scarificateur

Vous souhaitez rendre votre jardin encore plus joli en rendant votre pelouse plus verdoyante ? Pour ça, Alice’s Garden vous propose notre sélection de tondeuses et de scarificateurs qui vous permettront d’entretenir votre gazon tout en l’embellissant. Prenez soin de votre extérieur grâce à Alice’s Garden et ses outils de jardin.

En savoir plus sur Tondeuse et scarificateur
Tondeuse

Tondeuse

Scarificateur

Scarificateur

8 produits

8 produits

Quelle est la différence entre une tondeuse et un scarificateur ?

Le scarificateur bien qu’il ressemble en apparence à une petite tondeuse, à bel et bien une fonction complètement différente. Comme la tondeuse, c’est un outil utilisé pour vos sols. Mais alors à quoi peut-il bien servir ? Le scarificateur, comme son nom l’indique, scarifie le sol avec sa lame qui vient créer une entaille dans votre sol de 5 à 10 mm de profondeur. Le tout permet de réhydrater la terre et de la nourrir car elle aura plus facilement accès aux nutriments qui la composent. La terre est alors plus molle et ainsi plus fertile. Le sol se voit moins étouffé ce qui favorise la pousse de votre pelouse ainsi que sa brillance. En plus de cela, sa lame permet d’éliminer tous les végétaux qui viennent asphyxier le sol. Alors que le scarificateur travaille avec vos sols, la tondeuse, elle, est dotée de lames qui viendront s’occuper de votre herbe et non de votre sol. C’est ce qui en fait toute la différence. La tondeuse est là pour couper votre pelouse de manière uniforme. Cet outil a en réalité un rôle principalement esthétique a contrario du scarificateur qui lui a plus un rôle d’entretien.

Quel type de scarificateur choisir ?

Pour bien choisir un scarificateur, il convient de considérer certains éléments importants, en premier lieu le type de moteur du scarificateur.

Le scarificateur manuel

Ce type de scarificateur est principalement utilisé pour les petites surfaces ne dépassant pas 100 m². En plus d’être plus écologique car il ne demande pas d’électricité ni d’essence, il est aussi beaucoup plus rentable et économique ! Vous n’aurez pas le coût de l’essence ni de la batterie à supporter. Et pour les plus sportifs d’entre vous, vous pourrez faire faire travailler vos bras.

Le scarificateur électrique

Le scarificateur électrique est utilisé pour les espaces plus grands d’une superficie de maximum 500 m². Beaucoup plus simple à utiliser, il vous demandera moins d’efforts. Vous pourrez aussi bien le brancher sur secteur ou le prendre avec batterie. Attention tout de même à bien surveiller votre fil si vous optez pour la première option car en cas d’inattention de votre part, votre fil pourrait lui aussi se faire scarifier. Le scarificateur électrique vous offre un second avantage. En effet, vous avez la possibilité de changer la lame par des griffes. Celles-ci ont une fonction plus douce qui permettra de retirer tout ce qui viendrait asphyxier votre gazon.

Quelle puissance choisir ?

Pour les surfaces de 100 à 300 m², nous vous recommandons d’utiliser un scarificateur d’une puissance de 1 000 W. Allant au-delà de 300 m², la puissance idéale se trouve entre 1300 et 1800 W.

Le scarificateur thermique

Bien qu’il soit plus coûteux, il se montrera particulièrement utile pour de très grandes surfaces. Ses caractéristiques sont semblables à celles d’un électrique à la seule différence que le thermique est encore moins fatigant à utiliser.

Quelle sont les bonnes périodes pour scarifier son sol ?

L’idéal est de le faire dans les périodes de l’année où votre sol n’est ni trop sec ni trop humide. Il est ainsi recommandé de le faire avant l’hiver et les mois pluvieux. Le mois de septembre est alors ce qui semble le mieux. Faites également une scarification à l’arrivée du printemps car là aussi, le sol est particulièrement favorable à la scarification. Choses à retenir : si votre gazon est relativement jeune (entre 2 et 3 ans) alors la scarification n’est pas nécessaire. En effet la présence de végétaux qui nuit à l’oxygénation de votre terre ne se sera pas encore formée. De même, si l’exposition de votre jardin est plein sud et que celui-ci est très ensoleillé, une scarification par an suffit et inversement ; si votre jardin est le plus souvent ombragé, il n’est pas utile de le faire 2 fois. Enfin, laissez minimum 6 mois entre chaque passage de scarificateur afin que les végétaux aient le temps de s’accumuler.

Quel type de tondeuse choisir ?

Pour choisir une tondeuse à gazon, il convient de prendre le temps de considérer certains critères importants.

La tondeuse électrique (200 à 600 m²)

Filaire ou à batterie rechargeable, la tondeuse électrique est l’outil qu’il vous faut si vous possédez un jardin d’une superficie relativement petite entre 50 m² et 600 m². Son point fort est qu’elle est peu bruyante ce qui est plus agréable si vous habitez en ville. Comme pour le scarificateur, si votre tondeuse est branchée sur secteur, faites bien attention à votre fil lors de la tonte pour que celui-ci ne se voie pas sectionné. Enfin, ce type de tondeuse est pratique à utiliser et reste relativement léger.

La tondeuse thermique (entre 600 à 1200 m²)

Ce type de tondeuse fonctionne grâce à un moteur qui s’alimente à l’essence, adaptée à des espaces plus grands de superficies allant de 600 m² à 1200 m², elle est plus performante et résistante qu’une tondeuse électrique. En revanche, il est préférable de l’utiliser pour des jardins de campagne, car elle se montre plus bruyante. Si en plus de cela votre tondeuse est autotractée, vous pourrez sans aucun problème tondre sur un terrain pentu.

La tondeuse autotractée (2 000 à 3 000 m² et au-delà)

Enfin, la tondeuse autotractée est parfaite et idéale pour vos terrains d’une très grande superficie (3 000 m² et au-delà). Cette tondeuse vous offre un confort optimal et ne vous demandera pas d’efforts si ce n’est celui de son entretien. Et oui, grâce à elle vous pourrez tondre votre pelouse tout en restant assis ! Selon si votre terrain est arboré ou non, nous vous conseillons deux types de tondeuses autotractées. -Le tracteur-tondeuse pour les terrains peu arborés -Le rider pour les terrains plus arborés.

Pour quel type de ramassage opter ?

Il en existe 3 principaux : -Les tondeuses qui ne sont pas équipées de bac et qui procèdent à un ramassage par expulsion en arrière ou sur les côtés. Cela vous contraint donc à repasser derrière et à ramasser tout seul votre pelouse fraîchement coupée. -Les tondeuses équipées de la fonction mulching. Cette fonction est écolo car elle sert d’engrais naturel à votre pelouse. Comment cela se fait-il ? C’est très simple, cette fonctionnalité vient couper très finement votre herbe ce qui ne vous contraint pas à la ramasser. Vous pourrez directement la laisser sur votre gazon. Cependant, vous devrez adapter votre coupe et tondre moins haut et plus régulièrement. -Enfin les tondeuses qui sont équipées d’un bac de ramassage, vous permettent d’avoir un contenant. Le bac est à choisir en fonction du nombre de litres d’herbes qu’il peut contenir.