Récupérateur d'eau

5 produits

Le récupérateur d’eau est idéal pour faire des économies, arroser votre potager et préserver l’environnement. Il permet de stocker l’eau de pluie et de l’utiliser pour , vos plantes ou même nettoyer votre voiture. Son fonctionnement est très simple. La cuve est alimentée en eau de pluie grâce à un tuyau qui la relie aux gouttières. Vous trouverez dans notre catalogue des modèles de récupérateur eau de pluie avec différentes capacités de stockage : 300L, 650L ou 1000L de couleur anthracite ou beige. Alice’s Garden vous propose une sélection de récupérateurs d’eau de qualité et au meilleur prix !

LES CONSEILS D’ALICE’S GARDEN

Les eaux de pluie sont précieuses et de plus en plus rares. Utiliser un récupérateur d’eau dans son jardin est un geste écologique mais aussi économique. Grâce à la récupération des eaux de pluie vous pourrez diminuer votre consommation d’eau en les utilisant pour l'arrosage et les travaux de votre jardin. Nous utilisons en moyenne 150 litres d’eau par jour. 44% de notre consommation pourrait provenir des eaux de pluie. Investir dans un récupérateur d’eau de pluie semble donc judicieux. Alice’s Garden vous propose différents modèles de récupérateur d’eau vendus avec le kit de raccordement, au meilleur prix ! La livraison de votre produit est incluse. Découvrez nos conseils pour bien choisir votre type de récupérateur d’eau.

Le fonctionnement d’un récupérateur d’eau

Lorsqu’il pleut, la pluie tombe sur la toiture puis glisse dans la gouttière qui est reliée à la cuve du récupérateur par un collecteur d’eau. Avant d’arriver dans le récupérateur, l’eau de pluie est filtrée pour éviter que les feuilles, insectes et détritus tombe dans la cuve. Selon l'aménagement de votre jardin, vous pouvez choisir une cuve hors sol ou enterrée. Lorsque la cuve est hors sol, c’est un robinet qui permet ensuite de distribuer l’eau de pluie. Dans le cas où le réservoir est enterré, une pompe se met en route dès l’ouverture d’un robinet. L’eau de pluie sera ainsi amenée jusqu’au robinet. Le kit de raccordement aux gouttières est inclus dans l'achat de votre récupérateur. Lors d’une averse, le système de récupération peut récolter 80 à 90% de l’eau qui tombe dans la gouttière.

Comment choisir un récupérateur d’eau ?

La capacité de stockage d’eau

Pour choisir le nombre de litres de votre cuve de récupération àeau de pluie, vous devez prendre en compte :
- La météo de votre région. Si le climat est sec, préférez une cuve de taille importante car elle sera remplie moins souvent, vous devrez donc avoir une réserve importante pour les mois où il ne pleut pas. Au contraire, si vous vivez une région humide, un petit réservoir suffira car il se remplira très régulièrement.
- La surface de votre toit : Si la surface de votre toit est importante, la quantité d’eau le sera également. On compte en moyenne 600 litres d’eau de pluie par m² récoltés chaque année.
- Votre consommation souhaitée en Litres. Pour choisir le produit avec la bonne capacité de stockage, vous devez vous poser plusieurs questions. Comment allez-vous utilisez l’eau ? Est-ce pour arroser les plantes de votre serre de jardin ou de votre potager ? Ou pour remplir une piscine, ou laver votre voiture ? Pour un petit arrosage (moins de 50m²) comptez 150 à 500 litres d’eau par an et pour un arrosage plus important (plus de 50m²) comptez entre 500 et 1500 litres. Pour information, l’arrosage d’un jardin demande environ 15 litres/m² et le lavage d’une voiture nécessite environ 200 litres d’eau.

La matière 

- Le plastique : On trouve des produits en plastique souple, en polyéthylène et en béton. Le plastique souple : Les récupérateurs d’eau en plastique souple ont souvent une contenance faible mais sont économiques et se nettoient facilement.
- Le polyéthylène : Les cuves en polyéthylène sont moins chères et très solides cependant, elles rendent l’eau plus acide.
Parmi les cuves en polyéthylène et en plastique, vous trouverez des produits de différents coloris : beige, anthracite, terracotta, vert gris etc. Les coloris les plus populaires sont le beige et l'anthracite. 
- Le béton : Utilisé principalement pour les cuves enterrées. Les cuves en béton sont plus chères, plus compliquées à installer mais elles sont durables et offrent de gros volumes de capacité de stockage. Un récupérateur eau de pluie avec une cuve enterrée permet de stocker jusqu'à 10 000 Litres d'eau. 

L'installation d'un collecteur hors sol ou enterré

Le collecteur hors sol : L'installation d'un récupérateur eau de pluie hors sol  est plus facile que celle d'un réservoir enterré car il a besoin de moins de travaux. De plus, un collecteur d'eau pluviale est plus facile à retirer et à nettoyer. Les produits hors sol devront être posés sur une surface plane et solide. Optez pour un produit équipé d'un couvercle. Cela vous permettra de fermer la cuve et empêcher l'apparition d'insectes et de vase. On vous conseille également de placer le collecteur à l'ombre. 

Le réservoir enterré : Concernant l'installation, prévoyez assez de place pour accéder à la cuve, les linéaires de raccordement et leurs coudes. Vous ne pourrez donc pas planter des arbres ou ranger votre voiture à cet emplacement. L'installation d'une cuve enterrée est également plus onéreuse mais vous pourrez rapidement la rentabiliser grâce aux économies d'eau qu'elle vous fait gagner. 

Le prix 

Le prix dépend évidemment du type de récupérateur que vous recherchez et du volume de litres d'eaux de pluie qu'il peut contenir. Les récupérateurs d’eau de pluie en béton ont un prix assez élevé. Si vous cherchez un produit de bonne qualité et avec un prix abordable, nous vous conseillons les récupérateurs en plastique.

 

Comment installer son récupérateur d’eau ?

L’installation de son système de récupération des eaux et plus ou moins simple selon le type de récupérateur.  Avant de commencer l’installation de son produit :  Vous devez vérifier que votre toit est adapté pour ce système (pente du toit, nature de la couverture, surface…) Posez des grilles de protection sur vos gouttières pour limiter les végétaux dans la cuve du récupérateur d'eau. Prévoyez un système de trop plein de sortie pour que le réservoir et la gouttière ne déborde pas. Préférez une cuve avec couvercle pour éviter l’apparition d’insecte, de vase et la protéger de la lumière et des débris dans votre récupérateur. Le kit de raccordement aux gouttières sera compris dans l’achat de votre récupérateur. Vous pouvez l’installer contre un mur, dans une cour ou dans votre jardin. Le raccordement se pose à l’entrée de la cuve avec un filtre. Dès que le réservoir sera plein, il faudra fermer ou enlever le raccordement pour qu’il ne déborde pas. L’eau sera alors amenée vers le système d’évacuation d’eau de pluie. 

 

Nos conseils d'utilisation

Une fois par an, nous vous conseillons de vidanger et nettoyer votre récupérateur eau de pluie. Si votre cuve est dotée d'une pompe, il faudra alors nettoyer la crépine d'aspiration au minimum deux fois par an. N'hésitez pas à vérifiez régulièrement vos gouttières pour les nettoyer et les débarrasser des mousses et des feuilles. Si vous êtes propriétaire d'un modèle enterré, la pompe basculera sur le réseau public lorsque la cuve sera vide. Cela permettra de remplir la cuve avec l'eau de la ville. Les réglementations vous obligent à séparer les deux réseaux. Il est aussi obligatoire d'installer un clapet anti-retour au niveau du trop plein. 

En savoir plus sur Récupérateur d'eau >