SOLDES : JUSQU'À -70% - PROFITEZ DE LA LIVRAISON OFFERTE ET DU PAIEMENT JUSQU'À 12 FOIS

Comment hiverner une piscine hors sol ?

Quand vient l’hiver, vient l’heure d’hiverner sa piscine. Si les piscines autoportantes ou à structure tubulaire se vident et se rangent, il n’en va pas de même pour toutes les piscines hors sol. Celles en kit en bois ou en acier sont par exemple montées définitivement. Il est conseillé de commencer l’hivernage de sa piscine lorsque les températures commencent à descendre en dessous de 12 degrés, tout comme vous pouvez commencer à redémarrer votre piscine lorsque les températures commencent à dépasser 12 degrés.

Les deux hivernages possibles pour votre piscine hors-sol

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a deux types d’hivernages pour les piscines. Le premier, c’est un hivernage passif / total. C’est-à-dire qu’on arrête la pompe complètement, contrairement à l’hivernage actif où elle tourne encore un peu. L’hivernage passif est recommandé dans les régions froides, où l’eau a plus de chances de geler. En revanche, dans les régions les plus chaudes, on préférera continuer à filtrer l’eau de la piscine car les bactéries et algues risquent beaucoup plus de se propager pendant l’hiver.

Mais peu importe le mode d’hivernage que vous choisissez, vous devrez sensiblement effectuer les mêmes étapes et dans le même ordre, à la seule différence du système de filtration qui sera éteint ou ralenti.

Le produit d’hivernage

La première étape pour hiverner sa piscine hors-sol, avant même d’arrêter le système de filtration, c’est de verser un produit d’hivernage dans sa piscine. Ce produit évite dans un premier temps l’apparition d’algues ou de bactéries dans votre bassin, et dans un second temps les dépôts comme le calcaire. Nettoyer son bassin est une tâche chronophage, et mieux vaut éviter toutes saletés. Si vous choisissez un hivernage passif, ce produit est indispensable. Un peu moins si vous choisissez un hivernage actif même s’il est toujours très largement conseillé dans ce cas.

Pour utiliser le produit d’hivernage, veillez d’abord à respecter quelques étapes : bien nettoyer la piscine, laver le filtre, stabiliser le pH, puis utiliser une dernière fois votre traitement d’entretien de la piscine (c’est-à-dire le chlore, l'électrolyse de sel ou autre). Le lendemain de votre traitement, versez le produit d’hivernage devant les buses de refoulement et laissez le système de filtration marcher pendant encore quelques heures.

Il existe de nombreux produits d’hivernage, mais faites attention à en choisir un de qualité pour être sûr de son efficacité. Sinon, le redémarrage de la piscine sera plus compliqué !

Baisser le niveau de l’eau

Une fois l'eau traitée, il fait baisser son niveau. Étant donné le risque qu’elle gèle en hiver, et gagne en volume, il faut laisser au moins 10 cm d’écart entre l’eau et les buses de refoulement. Sinon, la glace pourrait abîmer les canalisations ! Mais attention, ne videz pas complètement l’eau de la piscine car son poids permet à la structure de rester en place !

Le nettoyage des accessoires

Une fois le niveau de l’eau baissé, vous pouvez vidanger/nettoyer les accessoires : skimmers, pompe, filtre, électrolyseur… Puisque vous ne vous servirez pas de vos accessoires pendant un long moment, c’est parfait pour les nettoyer et ne pas les laisser sales tout l’hiver. C’est à ce moment-là que vous choisissez si vous préférez un hivernage passif ou actif, et que vous éteignez ou ralentissez le fonctionnement de votre système de filtration.

Bâche de protection

La dernière étape, c’est de couvrir votre piscine à l’aide d’une bâche, comme lorsque vous ne vous en servez plus. Cela évitera évidemment qu’un bon nombre de saletés et de détritus !

Notre sélection

BÂCHE DE PROTECTION 4 SAISONS

TRAITEMENT MICROBILLES PH PLUS

FILTRE POUR PISCINE BESTWAY - TYPE 3