REMISES EXCEPTIONNELLES : -10% DÈS 150€ AVEC LE CODE EXTRA10 / -15% DÈS 200€ AVEC LE CODE EXTRA15 / -20% DÈS 250€ AVEC LE CODE EXTRA20

Comment choisir un stand up paddle ?

Ça y est, vous avez envie de profiter des joies de la glisse avec un stand up paddle. Mais entre stand up paddle rigide et stand up paddle gonflable ou encore avec les nombreux modèles présents sur le marché vous avez du mal à savoir vers quelle planche vous tourner… et c’est normal. En plus, les fournisseurs emploient souvent du langage technique, dans leur descriptif produit, ce qui n’aide en rien les novices. Voici des explications et conseils simples pour vous aider à faire votre choix.

Les différences entre stand up paddle rigide et stand up paddle gonflable

Le stand up paddle rigide est disponible en différentes formes pour s’adapter à vos attentes. Ce type de paddle évolue sur toutes les surfaces et il est plus performant que la planche gonflable, quelles que soient les conditions d’utilisation. Un SUP rigide offre de bonnes sensations de glisse et chaque coup de pagaie sera plus efficace que sur un SUP gonflable. Néanmoins, il coûte plus cher et est moins pratique qu’un modèle gonflable pour le transport et le rangement.

Le stand up paddle gonflable est celui que l’on voit le plus souvent sur les plans d’eau et en vacances. Cela est dû à son prix accessible et à son côté très pratique. En effet, un stand up paddle gonflable peut se ranger et se transporter dans un sac à dos s'il est dégonflé. Il est donc très simple de l’emmener avec vous lors de vacances ou de week-end. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les SUP gonflables sont solides et craignent moins les chocs sur la roche que les rigides. Mais, il faut savoir qu’ils sont considérés comme un engin de plage et qu’il ne sera pas possible de s’éloigner à plus de 300 mètres d’un abri avec un modèle gonflable.

Les dimensions de la planche

Cela semble évident, mais un adulte n’utilisera pas la même planche qu’un enfant. De la même façon, un surfeur expérimenté n’optera pas pour le même stand up paddle qu’un débutant. Les dimensions de la planche sont donc un élément important à prendre en compte.

La longueur d’une planche est exprimée en pieds (‘) et en pouces (‘’). Il faut retenir que plus une planche est petite, plus elle est maniable et réactive et permettra de tourner plus facilement. Les petites planches sont idéales pour les personnes expérimentées qui aiment se promener dans les vagues. Les grandes planches sont plus simples à utiliser et offrent une glisse fluide et confortable. Globalement, si vous souhaitez une planche familiale et tout terrain, optez pour une dont la longueur est comprise entre 9’5 et 12’. Pour les petits gabarits, il faut se tourner vers les modèles de 8’ à 9’5 et pour de l’eau vive vers du 9’ à 10’.

La largeur du paddle est une donnée importante pour la stabilité de la planche. Elle est exprimée en pouces. Plus elle est large, plus elle est adaptée aux débutants. La prise en main d’un SUP large est quasiment immédiate. Les experts optent pour un stand up paddle de 24’’ à 27’’ de large, les débutants et petits gabarits pour un SUP de 28’’ à 29’’, les gabarits standards pour un SUP de 32’’ et les gabarits XL pour un paddle 35’’.

On trouve deux épaisseurs de planche sur le marché : 10 cm (4 pouces) et 15 cm (6 pouces). Là, cela dépend de votre gabarit. Si vous pesez moins de 85 kilos, un stand up paddle épais de 10cm sera suffisant. Si vous pesez plus, il faudra vous tourner vers un SUP de 15 cm d’épaisseur.

La forme du stand up paddle

Qu’il soit rigide ou gonflable, il existe différentes formes de stand up paddle : surf, polyvalent, balade, race balade ou race. À vous de choisir la version la plus appropriée à votre pratique.

Un paddle à simple peau ou double peau ?

Vous l’avez peut-être déjà vu mentionné sur des fiches produit. Il existe des SUP simple peau et des SUP double peau.

Pour faire simple, un stand up paddle gonflable est composé de couches de PVC collées. S’il est composé d’une couche de PVC et d’un renfort, il s’agit d’une simple peau et donc il n’a que deux couches. Si le SUP est triple couche, à savoir qu’il possède une couche de PVC en plus, située entre la première et le renfort, c’est un modèle double peau.

En toute logique, un stand up paddle triple couche est plus robuste et offre de meilleure sensation de glisse. Mais leur prix est aussi plus élevé. De ce fait, si vous souhaitez acquérir un sup gonflable pour du loisir, de temps en temps dans l’année, un simple peau suffit. En revanche, si vous investissez dans l’optique d’une utilisation régulière, tournez-vous vers un stand up paddle double peau.

La technologie Drop Stitch

Si vous pensez acquérir un modèle de SUP gonflable, vous verrez fréquemment la mention de cette technologie sur les fiches produit. En fait, cela signifie que le maillage est constitué de milliers de fibres en polyester très solides. Ces fibres relient la surface supérieure à la surface inférieure du paddle. Cela lui permet de conserver sa forme et d’être assez rigide pour supporter le poids de l’utilisateur.

Les accessoires du stand up paddle

S’ils ne sont pas fournis avec votre planche, il est intéressant de prévoir un petit budget pour les acheter.

La pagaie réglable est un incontournable. Il est important d’avoir une vraie bonne pagaie de qualité mais aussi adaptée à votre taille. Choisissez-en une réglable. Pour la mettre à votre taille, tenez-vous debout, tendez un bras au-dessus de votre tête et ajustez de façon à ce que le haut du manche arrive à votre poignet.

Il faut également prévoir d’acheter un leash pour attacher la planche à votre cheville. Cela évite de la perdre en cas de chute.

Enfin, pour les SUP gonflables, il faut prévoir un sac de transport, une pompe à haute pression et un petit kit de réparation.

Notre sélection

Pack stand up paddle gonflable Rico 10’10"

Pack Stand Up Paddle Gonflable 10'10"- Aqua Marina Fusion

Pack Stand Up Paddle Gonflable 11'2"- Aqua Marina Triton