JUSQU'À LUNDI SEULEMENT : -10% DÈS 250€ D'ACHAT AVEC LE CODE WEEKEND10 SUR TOUT LE SITE*

Comment choisir un scarificateur ?

Souvent peu utilisé par les jardiniers, le scarificateur est pourtant un outil très pratique et indispensable pour traiter convenablement votre gazon. A utiliser en complément de la tondeuse, le scarificateur permet à votre pelouse de retrouver sa vitalité et d’être en bonne santé. Mais alors à quoi sert exactement un scarificateur et comment bien l’utiliser ? Et quelles sont les différences entre les différents types de scarificateurs ?

Manuel, électrique ou thermique : quel modèle choisir ? Quelles sont les différentes caractéristiques d’un scarificateur (prix, largeur et profondeur de coupe, puissance, bac de ramassage, ergonomie du guidon, aérateur ou démousseur…) ? Pas de panique, Les Conseils d’Alice sont là pour répondre à vos interrogations et vous aider à choisir l’appareil qui vous correspondra au mieux !

À quoi sert un scarificateur ?

Pouvant facilement être confondu avec une tondeuse, un scarificateur est un appareil de jardinage qui sert, comme son nom l’indique, à scarifier la pelouse (enlever la couche de végétaux qui peut s’accumuler en surface du gazon et permettre une aération de ce dernier pour obtenir une pelouse en bon état).

Cette couche végétale peut être constituée de mousse, de lichen ou encore d’herbes ou feuilles mortes en automne. Elle empêche la nutrition du sol par l’eau et le soleil et renforce l’acidité présente en surface. C’est pourquoi il est important d’effectuer une scarification du sol pour éliminer cette couche qui est toxique pour le gazon et permettre à celui-ci de respirer de nouveau.

Un scarificateur, bien que ressemblant à une tondeuse à gazon, ne possède une simple lame mais est plutôt équipé de griffes, dents ou couteaux. Montées sur un axe horizontal au sein de la tondeuse, ces micro-lames entaillent le sol à grande vitesse sur quelques millimètres et permettent ainsi l’aération de la pelouse. Les griffes grattent le sol et enlèvent la mousse alors que les couteaux servent à scarifier le sol : ils tranchent puis découpent les déchets végétaux pour rendre au gazon sa pureté.

Comme sur une tondeuse à gazon, il est possible d’avoir un modèle de scarificateur équipé d’un bac de ramassage pour éviter d’avoir à ramasser les résidus et déchets (mauvaises herbes, mousse…) issues de la scarification.

Les différents types de scarificateurs

Il existe plusieurs modèles de scarificateur qui diffèrent tant par l’usage que vous comptez en faire que par la surface de terrain sur lequel vous souhaitez l’utiliser ou encore le prix à l’achat.

Scarificateur manuel

Le scarificateur manuel ressemble à un râteau et vous demandera un (petit) effort physique pour une utilisation correcte. Ce type d’appareil peut être vendu avec ou sans roues en fonction du modèle. S’il est équipé de roues il faut le pousser, et dans le cas contraire il doit être tiré. Le scarificateur manuel n’a pas de bac de ramassage, il vous faudra donc ramasser les déchets à la main après avoir scarifié la pelouse. Il est donc conseillé d’acheter ce genre de produit si vous possédez un jardin de moins de 100m², car il peut s’avérer physiquement fatiguant et compliqué de scarifier une plus grande surface manuellement. Côté avantages, le prix à l’achat sera très bas et les couts d’entretien minimes.

Scarificateur électrique

Utilisés pour des gazons allant de 100 à 500m², les scarificateurs à moteur électrique sont un bon compromis entre puissance et maniabilité. Peu bruyant lors de l’utilisation et facile à utiliser, cet appareil est l’outil idéal pour entretenir vos pelouses efficacement et correctement. De plus, le scarificateur électrique ne nécessite presque pas d’entretien : nettoyez simplement les griffes, dents et couteaux de l’appareil régulièrement pour vous garantir une qualité de travail optimale.

Néanmoins, il faut prendre en compte que le fil électrique raccordé à une prise de courant peut vite être dérangeant et vous limiter dans vos mouvements.

Scarificateur thermique

Alliant puissance et efficacité, le scarificateur équipé d’un moteur thermique est l’appareil idéal pour scarifier une pelouse de plus de 500m². Optez pour le scarificateur présentant le plus de watts possibles si vous souhaitez une puissance digne de ce nom. Ce modèle de scarificateur est rapide, autonome, facile à manier et rendra à votre grande pelouse sa vitalité perdue !

D’un autre côté, un appareil thermique est évidemment bruyant lors de l’utilisation et nécessite un entretien régulier : entretien du moteur, des réservoirs (huile et essence), des lames, du rouleau horizontal comportant les lames… Il faut aussi prendre en compte le prix à l’achat de ce type de produit et les couts de l’essence nécessaires pour faire tourner le moteur !

Comment bien utiliser un scarificateur ?

Plusieurs éléments rentrent en compte lorsqu’il s’agit d’utiliser son scarificateur de la bonne manière.

  • Scarificateur à couteaux ou démousseur aérateur : les scarificateurs peuvent présenter différents modèles de coupe en fonction du type de travail souhaité. Le scarificateur à couteaux permet de détruire la couche végétale en surface de votre gazon et de ratisser le sol en profondeur tout en procédant au ramassage des débris et déchets végétaux et autres mauvaises herbes. Moins puissant que le scarificateur à couteaux (entre 600 et 800 watts contre approximativement 1500 watts si motorisation électrique), le démousseur (également appelé aérateur) sert au nettoyage en surface du gazon grâce à ses petites lames (appelées griffes ou dents) fixées sur le rouleau. Un démousseur aérateur est idéalement conseillé pour des pelouses de superficie inférieure à 300m².
  • Largeur de coupe : élément important à prendre en compte lors du choix parmi les différents modèles, la largeur de coupe est d’autant plus importante si vous avez une grande pelouse. Plus la largeur de coupe est grande, moins d’aller-retours seront nécessaires ! Ainsi, si vous optez pour un appareil thermique, pensez à prendre la largeur de coupe la plus élevée.
  • Profondeur de travail : sur pratiquement tous les modèles (à part ceux manuels), la profondeur de travail est réglable (de 2,5 à 5 cm). Si votre outil peut être utilisé comme aérateur, il est utile d’avoir une grande capacité de pénétration dans le gazon pour une scarification efficace.
  • Ergonomie : pour un confort optimal lors du travail dans le jardin, il est important de prendre en compte plusieurs critères. Premièrement, considérez le poids de l’outil lors de votre choix pour une meilleure maniabilité : les modèles thermiques sont les plus lourds alors qu’un scarificateur manuel sera très maniable. Pensez aussi à choisir un modèle dont le bac de ramassage présente un volume important de remplissage pour vous éviter de vider ce bac toutes les cinq minutes ! En termes de confort, faites le choix d’acheter un modèle présentant un guidon réglable pour que vos ados puissent vous aider dans le travail au sein du jardin !
  • Dents, griffes ou couteaux : un rouleau démousseur aérateur est généralement équipé de 24 à 48 dents tandis qu’un scarificateur à couteaux possède entre 14 et 20 lames. La précision et la qualité de travail de chaque lame dépend notamment du matériau utilisé (acier trempé, acier inoxydable…). Retenez que plus il y’a de griffes, dents, lames ou couteaux, plus le rendu sera parfait et vos pelouses soignées.

Comment entretenir un scarificateur ?

Pour une pelouse et un jardin impeccable, il faut entretenir régulièrement et correctement votre outil. Nettoyez chaque lame une à une après chaque utilisation pour leur assurer une durée de vie prolongée.

Contrôlez le niveau d’huile et d’essence dans chaque réservoir avant chaque utilisation si vous utilisez un scarificateur thermique et remplissez-les si nécessaire. Vérifiez et entretenez le moteur, filtre à air et bougie au moins une fois par an : indispensable pour éviter une panne ! Lors de la manipulation du scarificateur, n’oubliez jamais de le débrancher si c’est un modèle électrique ou alors de bien vérifier que le moteur est éteint pour un appareil thermique.

Plusieurs éléments de sécurité sont à prendre en compte lors de la scarification. Tout d’abord, éloignez enfants ou animaux de compagnie lors de l’utilisation et vérifiez l’état de la pelouse et du jardin avant usage pour éviter toute projection de débris. Munissez-vous de gants, de vêtements et chaussures adaptés au jardinage et d’un casque auditif si vous avez un scarificateur thermique. En cas d’un modèle électrique, faites bien attention à ne pas faire subir une scarification au câble qui traine !

Cet article sur les scarificateurs touche à sa fin et nous espérons qu’il vous aura aidé à choisir le bon produit qui satisfera votre pelouse et lui redonnera une croissance dynamique !

Notre sélection

SCARIFICATEUR ÉLECTRIQUE GAZON 1500W

SCARIFICATEUR ÉLECTRIQUE GAZON 1800W

TONDEUSE À GAZON SANS FIL