Le jardin à l'anglaise

Parmi les différents styles de jardins, le jardin à l'anglaise est très plébiscité par les particuliers. Contrairement aux jardins français et japonais, le jardin anglais est beaucoup moins sophistiqué. Il a un aspect plus naturel et sauvage en laissant la nature reprendre le dessus.

Histoire et caractéristiques

Alors qu'au début les jardins anglais suivaient l'exemple des jardins français, ils ont rapidement pris le contrepied pour adopter un style plus naturel et moins strict. Ils sont en complète opposition en matière d'esthétisme et de symbolisme.

Le jardin anglais ne contrôle pas la nature mais la laisse libre. Il permet de redécouvrir l'extérieur sous un aspect sauvage. Les concepteurs de ces jardins, sont généralement des peintres. Ils recherchent l'équilibre des volumes, l'harmonie des matières végétales et des couleurs.

C'est ainsi que naissent les jardins anglais qui se caractérisent par une association de nombreuses espèces. Le principal atout de l'extérieur anglais est la reconstitution d'un paysage anarchique et naturel.

Réaliser un jardin anglais

Vous pouvez faire appel à un spécialiste pour aménager un jardin anglais ou le faire vous même.

Pour réaliser un jardin à l'anglaise, il faut créer des allées sinueuses avec des pavés de chaque côté. Installez des bancs dans des coins retirés du jardin, multipliez les massifs et sculptez le paysage.

Toutefois, ce n'est pas parce que le jardin anglais a un aspect sauvage, qu'il doit être négligé. Il allie liberté et rigueur en présentant des pelouses désherbées et à la tonte irréprochable. Les parterres avec de la lavande, des graminées et des asters sont des éléments phares des jardins britanniques.

Dans le jardin anglais, on plante des roses odorantes, remontantes et grimpantes. On plante également des narcisses, des digitales, des échinacées, des hostas, des heuchères, des vignes vierges, des buis et du lierre.

 

Lire aussi :

Jardin Japonais
Jardin Français
Jardin Exotique