Histoire et caractéristiques d'un jardin Japonais

Le jardin japonais est issu des traditions antiques japonaises. Ce style de jardin se trouvait dans les demeures privées, dans les lieux historiques comme les temples bouddhistes, les châteaux ou les tombeaux shintoïstes et dans les parcs des villes.

Histoire

Au japon il est important d'aménager un jardin japonais. En effet, c'est un art à respecter qui partage des codes esthétiques. Ce style de jardin essaie d'idéaliser et d'interpréter la nature, telle qu'elle est.

Les jardins japonais d'aujourd'hui sont un mélange de la culture japonaise et de la culture chinoise. Ils ressemblent aux tableaux du VIème siècle. Ces tableaux représentent ces jardins en les idéalisant et font penser au paradis. Ils renvoient à une ambiance sereine et zen.

Caractéristiques

Les principales caractéristiques du jardin japonais sont les ambiances idylliques et paradisiaques. Le jardin japonais met en valeur la nature avec les différents éléments comme la roche, l'eau, la verdure, les plantations et les fleurs.

Par ailleurs, le jardin japonais se base sur des principes qui sont incontournables comme le symbolisme, le trompe l'œil et la perspective. En effet, il reproduit un paysage en miniature et représente de manière symbolique les éléments naturels tels que la montagne, la mer, les rivières ou les lacs. Par exemple, la montagne est symbolisée par un rocher isolé, la pierre plate, quant à elle, représente une île.

La perspective est reproduite grâce à des grands arbres mis en avant et des plus petits au fond du jardin. Cette technique donne un effet de profondeur à l'extérieur japonais.

Enfin, déceler le trompe l'œil dans un jardin japonais est presque impossible du premier coup. Il faut se promener plusieurs fois afin de comprendre les différents éléments.

 

Lire aussi :

Créer un jardin japonais