Le jardin japonais

Le jardin japonais fait partie des différents styles d'extérieurs très plébiscités par les particuliers. Parmi ces styles, il existe le jardin à la française, le jardin anglais et le jardin exotique. Un vaste choix qui plait à un grand nombre de personnes.

Histoire et caractéristiques

Nous devons le jardin japonais à l'influence chinoise et à la philosophie Bouddhiste du VIème siècle. Les peintures chinoises de l'époque représentent les jardins japonais que nous connaissons aujourd'hui, ce qui prouve une réelle influence.

Les caractéristiques du jardin japonais sont les ambiances zen, sereines et l'équilibre. Le jardin japonais met en valeur les différentes forces de la nature telles que l'eau et la roche. Il reprend trois principes fondamentaux qui sont la perspective, le trompe l'œil et le symbolisme.

Réaliser un jardin japonais

Afin de concevoir un jardin japonais, il faut d'abord choisir son style de jardin Japonais. En effet, il en existe 5 : Tsubo-niw, le Karesansui, le Kaiyushiki, le Cha-niwa et le Shakkei-zukuri.

Pour aménager un jardin japonais, il faut une fontaine ou un bassin avec une cascade et des ruisseaux. Installez des pierres d'eau dans ce bassin. C'est également un moyen pour masquer les divers bruits de la ville et de ramener des oiseaux dans le jardin.

Par ailleurs, faites pousser des bonsaïs, des pins, des azalées, des fougères et de la mousse à déposer sur les roches d'eau.

Pour les accessoires, vous pouvez éclairer le jardin grâce à des lanternes "toro". Ce sont des éclairages qui étaient utilisés pour les temples bouddhistes. Vous pouvez également installer des spots près des arbres et du bassin de manière à ce qu'ils soient illuminés la nuit.

Lire aussi :

Jardin à la Française
Jardin anglais
Jardin exotique